Le yoga enseigne des techniques de relaxation, de santé et d’épanouissement intérieur aux enfants de tous âges. Il encourage également l’estime de soi et la conscience du corps afin d’accroître le bien-être général de l’enfant. Elle est de plus en plus répandue dans les écoles de diverses régions du monde. De nombreux parents l’utilisent pour aider leurs préadolescents dans de nombreux domaines.

AVANTAGES DU YOGA POUR LES ENFANTS

Les avantages du yoga pour les enfants sont nombreux, ce qui en fait une activité idéale. Les asanas peuvent améliorer la souplesse, l’équilibre et la coordination, ainsi que la concentration. En outre, le yoga renforce l’estime de soi et la confiance en soi, ainsi que le lien entre l’esprit et le corps.

Améliore la souplesse : Le yoga apprend aux enfants à faire des exercices et à solliciter tous les muscles de manière nouvelle, tout en intégrant des étirements doux. Toutes les postures de yoga sollicitent différents groupes de muscles, ce qui aide les enfants à prendre conscience de leur corps.

Améliore l’équilibre et la coordination : De nombreuses postures de yoga font appel à l’équilibre et à la coordination, ce qui améliore la clarté mentale et la stabilité physique. Même si un enfant a du mal à s’habituer à une nouvelle position, il peut trouver un équilibre psychologique et physique.

Aide à développer l’attention et la concentration : Se concentrer sur l’équilibre et la maîtrise de certaines poses de yoga peut aider les enfants à apprendre la pleine conscience et les encourager à faire le vide dans leur esprit. Il est prouvé que cela est bénéfique pour leur concentration à l’école et les aide à être attentifs en classe, améliorant ainsi leurs notes.

Renforce l’estime de soi et la confiance : Le yoga donne confiance aux enfants en leur apprenant à persévérer, à être patients et à travailler pour atteindre leurs objectifs. Lorsqu’un enfant maîtrise une nouvelle pose, il éprouve un sentiment d’accomplissement et de satisfaction. Cela a un impact sur l’école, les relations et les activités extrascolaires, car il devient progressivement plus conscient. Le yoga fournit également aux enfants les outils nécessaires pour être plus compatissants et généreux.

Renforce la connexion corps-esprit : Les enfants peuvent renforcer le lien entre le corps et l’esprit en exerçant leur corps physique et en apaisant leur esprit. On constate que les enfants qui pratiquent le yoga sont plus attentifs, plus compatissants, plus heureux, plus courageux et plus paisibles. Cela s’explique par le fait que le yoga libère les sentiments de pression et de stress, ce qui permet aux enfants d’être plus résilients et d’avoir plus de ressources au niveau de l’esprit, du corps et de l’âme.

RISQUES GÉNÉRAUX

Le yoga pour les enfants comporte des risques physiques, car leur corps est encore en développement. Pour cette raison, il est essentiel d’éviter les blessures, notamment les chutes et les claquages musculaires. Ils doivent commencer lentement avec les poses et séquences les plus basiques pour ne pas dépasser leurs capacités de souplesse et de force. Cependant, même les poses que les enfants maîtrisent peuvent être dangereuses, car beaucoup d’entre elles exercent une pression sur le cou et la colonne vertébrale. Les enfants ne doivent pas se pousser trop fort pour éviter de blesser leur musculature immature. Les enseignants, les parents et les enfants pratiquants ne doivent pas les forcer au-delà de leurs capacités et s’assurer qu’ils se sentent à l’aise pendant toutes les étapes du yoga. Les risques physiques peuvent généralement être évités en abordant la pratique du yoga de manière réfléchie plutôt que compétitive.

Certains parents hésitent à inscrire leurs enfants à des cours de yoga. Beaucoup pensent que la pratique du yoga peut avoir des associations religieuses, notamment la prière, et que le yoga est une version de l’hindouisme. Cela est dû aux mots spirituels, notamment om et namaste. De plus, certains croient que certaines poses sont une forme de culte hindou. La plupart des professeurs de yoga évitent les noms sanskrits en utilisant des mots plus génériques, notamment chat, pont, table, arbre, etc.

POSES DE YOGA POUR LES ENFANTS

Si vous êtes curieux de savoir ce qu’il faut faire pour commencer le yoga, permettez-nous de vous présenter quelques pratiques simples qui vous aideront (1) à améliorer votre respiration, (2) votre équilibre et (3) à réduire le stress par la relaxation :

anahana yoga pose de l’enfantPose de l’enfant (Balasana) : La pose de l’enfant est une posture de yoga réparatrice très appropriée pour les enfants. Pour commencer, mettez-vous à genoux sur le sol et touchez vos gros orteils ensemble. Asseyez-vous sur vos talons et ouvrez vos genoux pour qu’ils soient écartés de la largeur des hanches. Descendez lentement votre tête et posez-la sur le sol devant vous. Enfin, allongez et tendez les bras devant vous et respirez profondément. Cette activité aide les enfants à réduire l’envahissement sensoriel externe et à se concentrer sur eux-mêmes.

Avantages : La pose de l’enfant peut aider les enfants à gérer des sentiments importants et accablants en les mettant dans un état de calme, en soulageant la tension émotionnelle dans le corps. Elle peut également aider les enfants à s’endormir au moment du coucher. En outre, elle permet d’étirer les jambes et de réduire les tensions dans le cou et le dos.

Risques : Balasana ne doit pas être pratiquée si l’enfant souffre de diarrhée ou d’une blessure au genou, car elle peut aggraver les conditions.

Tree Pose (Vrikshasana) : dans cette posture d’équilibre debout, vous posez un pied contre l’intérieur de la cuisse de la jambe opposée. Commencez par une position debout. Déplacez votre poids sur un pied. Soulevez l’autre pied et placez-le contre l’intérieur de la cuisse de votre jambe debout. Pour un défi supplémentaire, levez vos bras au-dessus de votre tête et essayez de toucher vos paumes de mains. Essayez de maintenir cette position pendant cinq longues respirations. Puis changez de côté.

Warrior 3 (virabhadrasana) : Il s’agit d’une autre posture d’équilibre debout qui peut être utilisée pour renforcer l’arrière de votre colonne vertébrale et vos jambes. En position debout, déplacez votre poids sur une jambe. Pliez vos hanches vers l’avant et soulevez l’autre jambe derrière vous. Gardez les deux genoux droits et tendez les bras vers l’arrière. Essayez de maintenir cette position pendant cinq longues respirations, et n’oubliez pas de faire l’autre côté.

Flexion avant debout (Uttanasana) : Cette pose peut être comparée au fait de toucher ses orteils. En position debout, penchez-vous vers l’avant en gardant les genoux droits. Vous pouvez poser vos mains sur vos jambes ou sur le sol. Essayez de soulever les os de votre siège pour approfondir la flexion avant.

La pose de l’arc (Dhanurasana) : il s’agit d’une posture amusante et interactive que de nombreux enfants trouvent passionnante à essayer. Commencez cette posture en vous allongeant sur le ventre. Pliez les genoux et attrapez vos chevilles. De là, soulevez votre corps et gardez votre regard droit devant vous. Cette posture doit être maintenue pendant quatre ou cinq respirations.

Bienfaits : La pose de l’arc étire et renforce le dos, les épaules, la poitrine et les jambes. Elle ajoute de la souplesse et de la fonctionnalité aux fléchisseurs de la hanche et régule le système digestif.

Risques : La pose de l’arc implique beaucoup d’étirements, et les enfants ne doivent pas se pousser trop loin. Vous pouvez aider l’enfant à attraper ses chevilles et à se soulever pour vous assurer qu’il ne se pousse pas trop fort et qu’il effectue la pose en toute sécurité et avec précaution.

fille effectuant une respiration diaphragmatique également connue sous le nom de respiration ventraleRespiration ventrale (adham pranayama) : La respiration ventrale, également connue sous le nom de respiration diaphragmatique, est un excellent moyen pour les enfants de pratiquer la pleine conscience. Ils peuvent faire cette respiration en s’allongeant sur le dos et en plaçant leurs mains ou un petit animal en peluche sur leur ventre. De là, ils peuvent regarder le jouet monter et descendre pendant qu’ils prennent des respirations profondes et contrôlées par le nez.

Avantages : La respiration ventrale aide les enfants à prendre conscience de leur respiration et à apprendre comment elle contrôle leur corps. Ces respirations profondes et contrôlées peuvent faire baisser le rythme cardiaque de l’enfant et calmer son système nerveux. Les enfants acquièrent ainsi des compétences en matière de relaxation et de maîtrise de soi.

Risques : Les enfants souffrant d’asthme ou d’autres problèmes respiratoires doivent être prudents lorsqu’ils pratiquent la respiration ventrale. Elle peut entraîner une respiration laborieuse et une fatigue accrue. Les adolescents devront la pratiquer progressivement pour en voir les bénéfices.

LE YOGA EST-IL BON POUR LES ENFANTS ?

Le yoga est très bénéfique pour les enfants. Parce qu’ils sont encore en phase de développement, ils apprennent généralement très vite, et l’intégration d’une pratique de yoga dans leur routine quotidienne peut les aider à mener un mode de vie sain. Les jeunes sont souvent surstimulés à l’ère du numérique, ce qui nuit à leur capacité d’attention et à leur niveau de concentration. En outre, les habitudes alimentaires malsaines sont de plus en plus courantes chez les enfants, ce qui entraîne une augmentation de l’obésité infantile. Le yoga pour enfants est l’une des meilleures activités pour lutter contre les nombreux problèmes et soucis de santé auxquels les enfants sont confrontés dans la société d’aujourd’hui. Le yoga n’est pas seulement une activité mais un mode de vie, et les bienfaits de l’exercice, de la méditation et de l’alimentation nutritionnelle peuvent aider un enfant à se développer sainement. En particulier, les préadolescents ayant des besoins particuliers, notamment l’autisme et le TDAH, peuvent tirer profit du yoga, car il réduit le stress et les aide à se concentrer et à participer socialement à leurs cours.

QUEL YOGA EST LE MEILLEUR POUR LES ENFANTS ?

Il n’existe pas de yoga unique qui soit le meilleur pour les enfants. Il varie considérablement en fonction de ce que vous cherchez à obtenir de votre enfant. Il est utile d’examiner l’âge, la forme physique et l’expérience de votre enfant afin de choisir le yoga le plus approprié et le plus engageant. Parmi les formes qui peuvent convenir à un enfant de moins de douze ans, citons notamment les suivantes :

Hatha yoga : Le hatha yoga consiste en des asanas debout et assis qui se concentrent sur les étirements et la respiration. Il est considéré comme le meilleur yoga pour les débutants en raison de son rythme lent et peut être pratiqué par des enfants de plus de quatre ans.

Le yoga Isha pour les enfants : Le yoga Isha présente le yoga aux enfants dans sa forme la plus simple. Il utilise l’amusement, l’amour et la joie pour soutenir le développement des enfants et les aider à atteindre la santé, la paix et le bonheur. Il célèbre les dons naturels de chaque enfant et peut être commencé à partir de quatre ans.

Le yin yoga : Le yin yoga se concentre sur des mouvements lents qui étirent les tissus conjonctifs profonds et augmentent la souplesse. Il est assez simple pour la plupart des enfants de plus de quatre ans.

Le nada yoga : Également connu sous le nom de « yoga de l’utilisation des sons », le nada yoga est l’une des meilleures façons pour les jeunes enfants de s’initier au yoga en se concentrant sur la méditation et la relaxation. Il favorise le développement du corps et de l’esprit et augmente la confiance et l’estime de soi. Le nada yoga peut être commencé dès le plus jeune âge.

Le yoga restaurateur : Le yoga restaurateur est une forme de yoga lente et méditative qui utilise des accessoires pour soutenir le corps tout en maintenant des poses pendant de longues périodes. Il s’agit de la meilleure forme de yoga pour les parents qui souhaitent que leurs enfants accèdent à des sentiments de relaxation et de contentement. Il est recommandé aux enfants ayant déjà une certaine expérience du yoga, éventuellement à partir de huit ans.

Le yoga Vinyasa : Le yoga vinyasa consiste à associer la respiration à une série de mouvements qui s’enchaînent pour créer une routine rapide et fluide. Il est souvent pratiqué sur une musique dont les rythmes correspondent à la séquence, ce qui le rend très dynamique et amusant à pratiquer. Le yoga Vinyasa varie en difficulté et est recommandé pour les enfants plus âgés de plus de douze ans ayant une expérience préalable du yoga.

À QUEL ÂGE LES ENFANTS DOIVENT-ILS COMMENCER LE YOGA ?

Il n’y a pas de réponse unique à cette question car chaque enfant est différent. Cependant, de nombreux experts estiment que les enfants dès l’âge de 3 ou 4 ans peuvent bénéficier du yoga, à condition que la pratique soit adaptée à leurs besoins et capacités individuels.

Si vous envisagez d’introduire le yoga à votre enfant, il est important de consulter un instructeur qualifié qui a de l’expérience dans l’enseignement aux enfants. Il sera en mesure d’adapter la pratique aux besoins individuels de votre enfant et de l’aider à tirer le meilleur parti de son expérience du yoga.

En Inde, le yoga pour enfants est enseigné à partir de huit ans, car cela représente la fin de l’enfance. Bien que la définition de la fin de l’enfance varie d’une culture à l’autre, l’âge de huit ans est reconnu comme le moment du développement physique et psychologique où les enfants entament la transition vers l’âge adulte. Voici quelques-unes des preuves qui appuient le fait de commencer le yoga à huit ans :

Le nombre de sacs d’air dans les poumons est stabilisé à l’âge de huit ans.

La santé du système immunitaire est établie à ce moment-là.

Ceux qui commencent le yoga à huit ans retardent la puberté, ce qui leur permet de rester un enfant plus longtemps.

Le développement de la spiritualité commence à cet âge.

Bien que cela se fasse traditionnellement en Inde, cela ne signifie pas que vous devez attendre pour enseigner ou inscrire votre enfant à des cours de yoga. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gens font du yoga, et il est bénéfique pour une personne, même à partir de trois ans, de pratiquer la pleine conscience.

COMMENT PUIS-JE INITIER MON ENFANT AU YOGA ?

Tous les parents veulent faire tout ce qu’ils peuvent pour que leurs enfants soient heureux et en bonne santé. Le yoga les aide à développer un ensemble de compétences qui contribuent à forger leur caractère et leur capacité à prendre de bonnes décisions. En tant que parent, vous ne voulez pas imposer quoi que ce soit à votre enfant, mais vous voulez le guider vers des activités et des pratiques qui favorisent sa croissance et son développement. Il existe plusieurs façons d’initier vos enfants. Tout d’abord, vous pouvez inscrire votre enfant à un cours hebdomadaire de yoga pour enfants. Si cela ne convient pas à l’emploi du temps de votre famille, vous pouvez introduire le yoga dans votre vie privée.

Transformez votre salon en espace d’enseignement du yoga et invitez votre enfant à le pratiquer en famille de manière régulière. Cela permettra de créer des liens familiaux tout en favorisant la santé, le bonheur et le développement spirituel. Lorsque vous enseignez le yoga à vos enfants, utilisez un langage simple qu’ils comprennent. Cela les aidera à faire le lien avec leurs propres expériences de vie et à développer un lien avec le yoga. Veillez à ce que l’enseignement soit amusant et interactif afin de maintenir l’intérêt de vos enfants. En outre, essayez d’utiliser une incitation telle qu’une vidéo ou un temps de jeu pour maintenir leur intérêt et leur participation. Enseignez à vos enfants des exercices de respiration et des techniques associées au yoga qu’ils pourront emporter avec eux dans leur vie quotidienne pour apprendre à gérer le stress. Si vous avez des enfants plus âgés qui deviennent des préadolescents, vous pouvez également essayer des cours gratuits sur youtube. Pour éviter les interruptions dues aux publicités, vous pouvez préférer acheter des vidéos de yoga sur un autre site Web. Cependant, les enfants plus jeunes et les tout-petits sont plus susceptibles d’être intéressés par des cours interactifs. Le fait d’évoluer avec votre enfant en tant que famille peut contribuer à soutenir ses réalisations et à susciter son engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.